Ma Première est une petite fille rigolote, souriante, attachante… elle a encore plein d’autres qualités, mais aussi plein de défauts.

A un peu plus de deux ans et demi, son caractère est bien affirmé, et j’avoue que les années qui arrivent me font un peu peur.

Ma Première c’est « je fais comme je veux et je te sourie pour que ça passe ». Si elle utilisait tout le temps cette méthode, ce serait bien (à peu près).

Ma Première est un peu garçon manqué ; elle n’aime jouer qu’avec les garçons de la crèche.

Elle ne choisit pas les plus calmes et les plus gentils, non, elle choisit les 3 plus grands, et plus terribles, tant qu’à faire. Et que se passe t-il quand une petite fille au caractère déjà bien trempé fréquente 3 petits cons garçons très turbulents ?

La réponse est simple : elle imite ses copains, elle copie leurs faits et gestes, en une phrase : elle ne fait que des âneries.

Les crachats par exemple : elle a eu cette mauvaise période durant laquelle chaque fois qu’on osait lui dire « non », elle se mettait à cracher par terre. On lui a bien fait nettoyer une centaine de fois, mais prendre le torchon ou l’éponge la faisait plus marrer que la vexer.

En ce moment, elle tape. Moi, en l’occurrence. Chaque matin, pour mettre ses chaussures afin de partir à  la crèche, c’est la guerre. Elle agite ses jambes, me tape et me griffe. Je reste zen, lui dit de « ne pas taper Maman », mais rien n’y fait, elle reste infecte jusqu’à ce que l’on monte dans la voiture.

Et ce matin justement, après m’être pris une dizaine de claques sur le bras et m’être fait griffer jusqu’au sang (naaaan j’exagère !), ma Première me dit « on va chez Papy et Mamie ? »

A noter que son Papy et sa Mamie, c’est comme Dieu ; elle les vénère.

« - ah non, on ne va pas chez Papy et Mamie on va à la crèche. On ira les voir ce week-end, si tu es sage.

- on va pas voir Papy ?

- non on ne va pas voir Papy aujourd’hui, mais la prochaine fois qu’on ira, je lui dirai à Papy ce que tu fais à Maman.

- tu vas dire quoi ?

- je vais lui dire que tu me griffes et que tu me tapes.

- ah oui.

- je pense qu’il ne va pas être content du tout ! je vais lui dire, tu vas voir !

- oui, et on va aussi le dire à Mamie, et à Tata Coco, et à Tata Nenette, et à Tonton Piè… »

Comment ça ma fille se fout de moi ?

Quelle petite impertinente…