Quand on a des enfants, et quand on se soucie de leur bien-être physique et surtout psychique, on sait qu’il ne faut surtout pas se disputer devant eux.

Sauf que quelques fois, ça arrive sans crier gare, et tu ne peux pas attendre le coucher des enfants, faut que tu pousses ta gueulante là, maintenant, tout de suite.

Malheureusement, il y a des petites oreilles qui trainent un peu trop et qui enregistrent absolument tout.

Et là, tu t’en veux, t’as les boules, tu te dis que tu aurais dû attendre car ta fille de deux ans et demi se met à hausser le ton sur son père en disant « non Papa ! pas ça ! alors Papa ! »…

Le seul avantage des disputes en présence des enfants, c’est que ces derniers veulent toujours que leurs parents se réconcilient.

Et t’as presque envie de rire aux éclats quand le lendemain matin, alors que tu fais toujours la tête à Môssieur, mais que ta fille a décidé qu’il était temps d’enterrer la hache de guerre, tu vis cette scène :

Lui : « un p’tit bisou quand même mon Amour ? »

Moi : « NOOOON »

Ma Première : « si, si, si, allez Maman, un bisou à Papa »

 

Et la dispute est oubliée.

 

Merci ma Première.