24 mai 2012

La bave du crapaud n'atteint pas...

Avant ce blog, j'en tenais un autre ; seuls les plus anciens lecteurs se souviennent de ce bon vieux blog! Un jour, j'avais écrit un article concernant un pauvre petit crapaud que j'avais écrabouillé avec ma voiture. Je m'en voulais tellement que je me demandais même si j'irai au Paradis. Hier, un lecteur égaré est tombé sur cet article, et l'a commenté. Voici ce qu'il a écrit : "pas grave un crapaud il y en a plein chez moi quand je fais des travaux avec mon père je donne des coups de marteau sur le gravier il viennent dessus au... [Lire la suite]
Posté par Norzem à 16:26 - Commentaires [5] - Permalien [#]

20 mai 2012

Quand la sieste dérape

Coucher sa fille à l'heure de la sieste, Croire qu'elle dort au vu du silence qui règne. Puis entendre un bruit bizarre. Aller voir... Et constater les dégâts : un paquet de coton entièrement vidé et badigeonné de liniment. Un poupon bien tartiné ("il a fait caca bébé") Une commode de linge fraîchement repassé et plié VIDEE... S'énerver devant un tel désastre et se souvenir que la veille, elle avait déjà fait la même bêtise. En conclure que les remontrances n'ont servi à rien. Ne pas baisser les bras et ré-expliquer les... [Lire la suite]
Posté par Norzem à 20:33 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
15 mai 2012

Docteur Jekyl et Mister Hyde

Ma Première est une enfant à la fois énergique et posée. Elle peut passer 15 minutes à faire son puzzle, comme elle peut aussi mettre 25 secondes à vider l’intégralité de son coffre à jouets. Ma Première est une enfant polie : elle dit bonjour quand elle entre chez les gens, dit « s’il to plait », « merci » et au revoir. Faut dire que c’est un boulot de tous les jours d’apprendre la politesse à un enfant, et on ne lâche rien. Ma Première est un amour chez autrui : elle ne nous fait jamais honte, bien au contraire. Les gens nous... [Lire la suite]
Posté par Norzem à 14:44 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
02 mai 2012

La honte...

Partir en formation toute une journée. Rencontrer des collègues d’études voisines. Serrer la main à des notaires. Ecouter attentivement. Aller manger avec ses propres collègues. Etre assise à côté d’un notaire réputé strict et n’acceptant aucun faux-pas. Ecouter les remarques négatives à propos du repas et ne rien dire. Voir ses six collègues boire les trois bouteilles de vin. Entendre mais ne surtout pas retenir leurs idioties. Les regarder se ridiculiser devant tous les notaires du département. Se faire toute petite. ... [Lire la suite]
Posté par Norzem à 16:25 - - Commentaires [6] - Permalien [#]