HONTEPartir en formation toute une journée.

Rencontrer des collègues d’études voisines.

Serrer la main à des notaires.

Ecouter attentivement.

Aller manger avec ses propres collègues.

Etre assise à côté d’un notaire réputé strict et n’acceptant aucun faux-pas.

Ecouter les remarques négatives à propos du repas et ne rien dire.

Voir ses six collègues boire les trois bouteilles de vin.

Entendre mais ne surtout pas retenir leurs idioties.

Les regarder se ridiculiser devant tous les notaires du département.

Se faire toute petite.

Rougir et prier pour que tout le monde comprenne que non, je ne suis pas comme elles.

Voir ses collègues retourner en formation en titubant et en chantant.

 

Se payer une honte monumentale…

 

Si j’aurais su, j’aurais pas v’nue…