Comme je vous l'ai vaguement dit ici, Marmiton et moi-même avons réservé un terrain à bâtir. Notre rêve a toujours été de construire notre maison, mais nous ne savions ce que nous voulions, voulions pas, et surtout, on n'avait pas trouvé de terrain qui nous plaisait.

En août 2011, on l'a enfin trouvé : 1141 m², en périphérie de la commune, avec une zone naturelle non constructible au Sud. Parfait pour nous. Ce terrain est un bon compromis parmi toutes nos exigeances : pas trop petit, pas trop grand, pas en campagne perdue, ni en centre-ville.

Comme on est déjà propriétaires de notre maison actuelle, on a décidé d'acheter notre terrain et de mettre notre maison en vente quand on aura fini les travaux de remise en état.

En gros, on prend notre temps. Ce qui nous permet de réfléchir à notre future maison, aux plans, à nos exigeances...

Afin d'avoir quelques conseils et idées, on prend régulièrement des rendez-vous avec des constructeurs, des maîtres d'oeuvre, etc. Toutes les idées sont bonnes à prendre et généralement, leurs plans sont gratuits, alors faut pas se priver!

Récemment, on a eu rendez-vous avec LE constructeur le plus prisé de autour de chez nous, et voici les exigeances dont nous lui avons fait part :

- toutes les ouvertures en aluminium, on ne veut pas de pvc

- les chambres des enfants doivent être de 12 m² + 1 m² environ pour les placards

- la cuisine doit être fermée et doit faire 14 m² pour pouvoir y manger et y vivre confortablement

- il nous faut une entrée séparée, afin que les gens qui sonnent à notre porte ne voient pas ce qui se passe dans notre salon

- le salon-séjour doit être traversant, c'est-à-dire que l'on doit avoir une vue sur l'avant et l'arrière de la maison (ce qui permet entre autre de voir qui arrive chez nous)

- il nous faut un double garage avec combles aménageables (et oui, quand on est habitué à une maison sur sous-sol et qu'on passe à un plain-pied, faut ranger tout le bazar!) et une porte donnant accès sur le côté, au cas où dans le futur on déciderait d'agrandir ce garage par un auvent.

- pas de water-closet dans l'entrée, afin de ne pas être surpris en train de se rhabiller alors que le facteur sonne à la porte!

- pas de water-closet ni de salle de bains dans le fond d'un couloir, au cas où nous agrandirions la maison ; il est moins onéreux de péter deux placards plutôt qu'une pièce d'eau.

Evidemment, le rendez-vous est à peine commencé que le commercial te demande déjà le budget. Tu lui précises bien que dans ce budget tu veux inclure les raccordements, les taxes de tout à l'égout, la cuisine aménagée et ton entourage.

Deux semaines passent et le commercial revient avec le plan de LA maison de vos rêves M'sieurs dames!

Ben moi quand j'ai vu la gueule du plan, j'ai failli lui faire bouffer : il nous a collé un simple garage dans lequel on ne peut garer qu'une voiture et trois vélos, des chambres de 10 m² placard inclus, la porte d'entrée qui donne directement dans le séjour, une cuisine de 10,5 m², des ouvertures en pvc "sauf pour les baies vitrées, attention!", pas de porte dans le garage pour l'accès à un futur auvent, et tout ça pour un montant de 9.000 euros inférieur au budget max qu'on lui avait précisé.

Je lui ai gentiment dit qu'avec 9.000 euros, il fallait compter environ 5.000 euros pour une cuisine achetée chez le géant suédois ET montée par nous-mêmes, 2.000 euros de raccordements et taxes... et comment allais-je donc payer mon entourage?

Il m'a répondu "ah oui mais dans le montant total de la construction, je n'ai pas compté les travaux que vous vous réservez à savoir : les sols dans les chambres, les peintures dans toute la maison ET la faïence dans la salle de bains et les water-closet.

Et bien, cher Monsieur, ce fut un plaisir, vous connaissez la sortie.